Véranda ou pergola? Comment bien choisir ?

Pour étendre votre espace habitable, vous hésitez entre une tonnelle ou un espace vitré attenant à la maison ? Tenez compte de leurs particularités respectives pour bien choisir.

Quels points communs entre une véranda et une pergola ?

Ces deux types de constructions qui complètent une maison ont des traits communs. En effet, la tonnelle tout comme une véranda sont fabriqués avec les mêmes matériaux de base :

  • l’aluminium : léger et facile à entretenir ;
  • le bois : classique et chaleureux ;
  • le fer forgé : robuste et esthétique ;
  • le PVC : moderne et économique.

De plus, l’une comme l’autre sont en général accolées à la maison. Dans les deux cas, on a l’agréable impression d’être à l’intérieur mais également dans le jardin. De cette façon, on obtient une extension de maison et le confort est au rendez-vous avec la tonnelle comme sous l’abri vitré.

Les différences entre une véranda et une pergola

La première constitue une pièce à vivre à part entière, fermée et que vous pouvez équiper de meubles de manière permanente. Vous pouvez y passer du temps pour profiter du soleil hivernal sans souffrir du froid. Dans cette optique, il faut bien sûr que cet espace vitré soit doté d’une excellente isolation thermique. Cette pièce d’appoint doit également être étanche et au besoin, équipée d’un chauffage pour être un bon refuge en hiver.

La construction d’une abri vitré exige parfois la demande d’un permis de construire. Une construction de véranda supérieure à 40 m2 nécessite un permis. Une telle surface risque en effet de modifier les volumes et l’apparence de votre demeure. Dans le cas contraire, une simple déclaration de travaux auprès de la mairie est suffisante. Cet abri vitré peut être étanche à 100 %, avec les bons éléments :

  • des profilés aluminium qui évitent les ponts thermiques ;
  • un double vitrage sous forme de larges parois ;
  • des panneaux isolants ;
  • des protections contre le soleil ;
  • une structure résistante.

Tous ces atouts permettent d’optimiser l’ensoleillement hivernal : ainsi la véranda est chauffé à peu de frais, ce qui contribue à réduire votre facture d’énergie. Côté prix de revient pour une telle construction, comptez :

  • entre 8 000 et 15 000 euros pour une superficie de 15 m2 avec une structure en PVC ;
  • entre 20 000 et 32 000 euros pour la même surface et une ossature en alu ou en bois ;
  • entre 35 000 et 50 000 euros toujours pour 15 m2 et une structure en acier.

La pergola se prête à une utilisation plus ponctuelle. Elle est par nature ouverte sur l’extérieur. Son toit peut être constitué de lames ouvertes qui laissent plus ou moins passer le soleil. On peut en outre y faire installer un store manuel ou à moteur et des LED pour l’éclairer.

La tonnelle résiste à l’eau, elle est le plus souvent fabriquée en bois ou, dans 95 % des cas, en aluminium. Un tel édifice ne nécessite pas de permis de construire si sa surface est comprise entre 3 et 5 m2. Si sa superficie au sol dépasse 20 m2, une déclaration de travaux s’impose. Pour une tonnelle de 24 m2 – la surface moyenne – comptez entre 15 000 et 17 000 euros.

Comment choisir le bon constructeur ?

Il est utile de se fier à sa notoriété et à l’avis des clients ayant eu recours à ses services. Comparer les devis afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix est aussi une bonne option. Il faut également s’informer sur les garanties apportées par ce professionnel. La rapidité de service fait aussi partie des critères à prendre en compte pour le choix d’un constructeur et fabricant de véranda & pergola.