Sécurité des piscines : Comment apprendre à un enfant à nager sans danger ?

Pour les vacances, vous avez décidé de partir au bord de la mer ou la résidence dans laquelle vous avez décidé de louer dispose d’une piscine. Toutefois, votre enfant ne sait pas nager et vous ne savez pas comment il peut y remédier.

Voici donc quelques conseils de la part d’un maitre-nageur sauveteur MNS pour y parvenir.

À qui devez-vous vous adresser ?

Pour qu’il apprenne à nager correctement, il est préférable d’attendre que votre enfant ait 5 ou 6 ans. En effet, nous vous déconseillons d’opter pour les bébés nageurs, ce qui peut être dangereux pour la santé des bébés, notamment en raison des vapeurs de chlore qui se dégagent et qui peuvent provoquer des bronchites.

En outre, nous vous conseillons de faire accompagner votre enfant par un maitre-nageur sauveteur MSN pour ses cours de natation. Ce dernier a reçu un brevet d’éducateur sportif des activités de la natation. Cela lui permet d’offrir un apprentissage plus rapide et d’être capable d’intervenir en cas de blocage psychologique de votre enfant.

Le cycle d’apprentissage

Afin d’apprendre à nager à un enfant, la solution la plus simple est qu’il apprenne les mouvements hors de l’eau avant de les reproduire dans l’eau. De nombreux sauveteurs préfèrent commencer par apprendre la brasse, une nage plus simple et moins effrayante, puisque la tête est toujours située hors de l’eau. Cependant, certains d’entre eux préfèrent commencer par la pratique du crawl, qui est toutefois plus difficile.

L’enfant commencera par apprendre à se propulser grâce à ses jambes, alors qu’il est aidé par une ceinture et une planche. Cependant, cette dernière est rapidement enlevée pour qu’il apprenne à synchroniser les mouvements de ses jambes et de ses bras. En outre, au fur et à mesure des séances, les pains de la ceinture seront retirés, ce qui diminuera la flottaison.

L’enfant devra donc apprendre à respirer correctement par la bouche tout en expulsant l’eau qui pourrait l’empêcher de respirer de manière optimale.

Éviter la peur de l’eau

Si un enfant a peur de l’eau, son apprentissage de la nage risque d’être compliqué. En effet, il aura alors tendance à tout faire pour éviter de suivre la leçon de natation.

Au contraire, un enfant à l’aise dans l’eau sera impatient de suivre la prochaine séance et de montrer ses progrès. Il est donc important de respecter le rythme d’apprentissage de chaque enfant pour éviter de provoquer un blocage. Il peut également être intéressant de provoquer une stimulation entre les enfants lors de la création des groupes d’apprentissage en mélangeant les enfants qui ont peur dans l’eau et ceux qui y sont à l’aise.

Apporter une solution de sécurité pour sa piscine

L’apprentissage de la nage pour les enfants est une chose, sécuriser la piscine où il apprend à nager en est une autre. Il existe de nombreux moyens de profiter de sa piscine tout en la sécurisant ; vous aurez le choix entre une alarme de piscine, une bâche de piscine ou encore une barrière permettant de réguler l’accès à la piscine selon vos convenances.

Parmi les différentes solutions proposées par les constructeurs comme https://www.aladdinconcept.com/, l’abri de piscine reste un investissement rentable parmi ces différents choix. En effet, bien que l’abri de piscine soit perçu comme un élément sécurisant permettant à tout enfant à bas âge tout risque de se noyer, c’est aussi un moyen permettant de réduire les coûts d’entretien de votre bassin.

Vous permettrez ainsi de réduire les coûts de fonctionnement de votre piscine ; plus besoin de la chauffer, l’abri de piscine jouera ce rôle et vous fera gagner des degrés supplémentaires sans utiliser une quelconque énergie. Vous économiserez également sur le remplissage ou la remise à niveau de votre piscine, car cette dernière sera moins sujette au phénomène d’évaporation.