En savoir davantage sur le radiateur électrique à inertie

Étant le dernier des modèles de radiateurs électriques, le radiateur électrique à inertie fonctionne par rayonnement et a pour principal objectif de faire circuler la chaleur. Cela se fait soit par un fluide contenu même dans le radiateur, soit directement par le biais du matériau qui constitue le radiateur. Mais quelles sont les propriétés de ce radiateur ? Aussi, outre les nombreux avantages qu’il dispose, il faut savoir que ce type de chauffage présente aussi des inconvénients.

Les caractéristiques propres à un radiateur électrique à inertie

Un radiateur électrique à inertie a pour principale mission de diffuser la chaleur par le biais du rayonnement au travers d’un matériau ou d’un fluide. En effet, les infrarouges envoyés permettent en premier lieu de chauffer les occupants directement ou bien à l’aide des objets qui reçoivent le rayonnement. Ainsi, ces derniers peuvent redistribuer ce rayon dans toute la pièce.

 Ce n’est qu’une faible partie de la chaleur qui est diffusée par convection naturelle. Cela en faisant changer la masse volumique de l’air. Ainsi, l’air chaud se déplace dans la pièce au contact du radiateur. Cependant, il faut noter que l’air chaud est plus léger que l’air froid. Aussi, un cycle naturel naît, car l’air chaud baisse de température lorsqu’il est en contact avec le plafond. À cet effet, pour se réchauffer, il doit revenir en bas du radiateur.

Les atouts et les inconvénients d’un radiateur électrique à inertie

Nombreux sont les plus et les points négatifs que disposent un radiateur électrique à inertie. Très prisé par le fait qu’il sert dans un premier temps à effectuer une importante économie en énergie, ce système de chauffage fait partie des énergies renouvelables, telles que le solaire, l’isolation, etc. Par ailleurs, il faut noter que ces types de radiateur sont des radiateurs de dernières tendances sur le marché actuel.

Il faut aussi souligner qu’il existe actuellement deux catégories de radiateur chaleur douce. En effet, il y a les radiateurs électriques à inertie fluide et les radiateurs électriques à inertie sèche. Ces premiers sont constitués d’une résistance électrique plongée dans un fluide tels que l’eau ou l’huile, tandis que les radiateurs électriques à inertie sèche sont constitués par une résistance électrique liée de façon directe avec le matériau qui constitue le radiateur. Ce matériau peut être par exemple de la brique réfractaire ou bien de la fonte.

Les radiateurs à inertie ont également quelques impacts sur l’écologie. En effet, bien que le combustible de ces radiateurs ne soit autre que l’électricité, il faut savoir que ces derniers produisent quelques déchets qui nécessitent d’être enterrés. Cependant, à défaut d’utiliser les radiateurs, il est possible d’utiliser de nombreuses autres formes d’énergie, à savoir l’éolienne, les champs photovoltaïques, etc. Pourtant, les coûts d’investissement restent très élevés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × trois =