Les réserves à explorer lors d’un voyage au Costa Rica

Véritable paradis de l’écotourisme, le Costa Rica est un pays qui attire chaque année de nombreux amoureux de la nature. En effet, cette contrée pullule d’aires protégées où les globe-trotters auront l’occasion de vivre des aventures mémorables et de découvrir la richesse remarquable de cette partie de l’Amérique. Parmi les parcs qui méritent un détour lors d’un séjour au Costa Rica, il y a la réserve biologique HitoyCerere. Ce site, couvrant une surface de 100 km², est localisé dans la province de Limón, non loin du village de Cahuita. Il fait partie intégrante de la réserve de biosphère La Amistad et figure depuis 1983 sur la liste du patrimoine mondial. En explorant cet endroit, les ornithologues auront l’opportunité d’apercevoirenviron 240 espèces d’oiseaux, à l’instar des toucanets, des faucons, des gobe-mouches et des chouettes. Les routards apercevront également de nombreux dendrobates et 40 espèces de mammifères tels que les jaguars, les loutres, les tatous et les tapirs.

Le parc national du Volcan Arenal, un site exceptionnel du Costa Rica

Pendant leurs séjours au Costa Rica, les amateurs d’écotourisme ont l’occasion de visiter le parc national du Volcan Arenal. Cette magnifique réserve se trouve dans la province d’Alajuela, près de la ville de Fortuna. Elle n’est pas seulement une destination appréciée des aventuriers pour sa faune et sa flore. En effet, elle propose également aux routards l’opportunité d’observer les activités de l’Arenal, le plus connu et le plus actif des volcans du territoire. En se rendant dans ce havre de paix, les vacanciers peuvent faire de la randonnée sur l’un des sentiers de cette zone protégée. Cette promenade donnera aux globe-trotters la chance de voir divers mammifères comme le coati, le sapajou capucin, le tapis et l’agouti. Elle offrira aussi aux amateurs de birdwatching l’occasion de photographier plusieurs spécimens d’oiseaux tels que le carouge à épaulettes, la coracine ombrelle, l’arapongatricaronculé et le grand hocco. Par ailleurs, une escapade dans ce site est une aubaine pour les estivants de se détendre dans l’une des sources chaudes de la région.

Los Quetzales, un parc fascinant du Costa Rica

Séjourner au Costa Rica est une occasion pour les écotouristes et les amateurs d’ornithologie de du partir à la découverte parc national Los Quetzales. Cette petite réserve de 50 km² se situe dans le canton de Dota, dans la province de San José. Elle a été créée dans le but de protéger et de faciliter l’observation du quetzal resplendissant, un oiseau presque menacé de disparition selon l’union internationale pour la conservation de la nature. Elle offre aux globe-trotters une expérience écologique unique grâce à ses diverses espèces de flore et faune endémiques ainsi que ses paysages composés de forêts de nuage, de steppe, de lagunes et de chênaies. En s’aventurant dans ce site, les amoureux de la nature apercevront plusieurs mammifères comme le tapir de Baird, le puma, le jaguarondi et le margay. Les estivants croiseront également des colibris et des trogons. À titre d’information, la période idéale pour explorer ce parc est d’août à octobre, car la réserve est moins fréquentée par les touristes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + neuf =