Les règles d’or pour un jardin d’hiver réussi

Malheureusement, la fin de l’été approche à grand pas. Après elle, c’est la saison d’automne qui va démarrer accompagnée de la chute des feuilles, d’un ciel plus voilé et surtout d’une baisse des températures. En bref, il va être de plus en plus difficile de se prélasser ou de manger dehors. Il est temps d’aménager votre jardin d’hiver, ce petit nid douillet dans lesquel vous pourrez vous reposer sans jamais être trop loin de votre extérieur tout en restant bien au chaud.

Mais attention, il faut l’organiser correctement. Découvrez nos règles d’or pour un jardin d’hiver réussi.

Isoler le sol

Le principal intérêt d’un jardin d’hiver est de se protéger des températures moins clémentes. Mais bien que l’air froid se fait facilement sentir, c’est par le sol qu’une grande partie de la température s’échappe. Que vous soyez plus tonnelle, pergola ou véranda, il vous faudra absolument procéder à une isolation du sol. Pour cela, une des solutions les plus simples est d’installer une couche de terre pour niveler, puis une couche de pierres pour isoler et enfin des dalles par-dessus.

N’hésitez pas à contacter un professionnel pour vous faire accompagnement sur ce point.

Bien choisir la structure de son jardin d’hiver

Un jardin d’hiver est un espace dans lequel on peut faire pousser des plantes tout en étant préservé des conditions météos extérieurs plus humides et plus fraiches de la saison hivernale.

On pensera donc tout d’abord à la véranda, solution classique qui consiste à installer un véritable agrandissement de la maison ou à la construire de façon séparée. Il s’agit d’une structure vitrée et imperméable que l’on pourra chauffer et qui bénéficiera d’un effet de serre. Mais gardez à l’esprit qu’il existe d’autres solutions qui se développement grâce aux nouvelles technologies de motorisation comme les pergolas bioclimatiques.

Ces abris ouverts disposent d’un toit composé de lames pouvant se rétracter en fonction de l’orientation du soleil. On trouve également des modèles avec des cloisons ouvrables.

L’avantage de cette solution ? Pouvoir conserver une nette ouverture sur l’extérieur en été et agrandir le jardin, par exemple lorsque l’on dispose d’un terrain réduit et ne pas perdre cet espace lorsque l’hiver vient.

Penser à l’éclairage

L’hiver, les journées sont beaucoup plus courtes. Il est donc incontournable de penser à une solution d’éclairage. Il est bien entendu tout à fait possible de prévoir des lampes de chevet classiques. On privilégiera alors des modèles en acier, offrant un style vintage et champêtre.

Mais pourquoi ne pas prolonger cette authenticité et ce sentiment d’authenticité en installant des lampes à pétroles, voire un brasero d’intérieur. Il existe en effet aujourd’hui des modèles disposant de larges cheminées en fonte, très élégants, qui pourront se positionner au centre de la pièce pour éclairer et chauffer de vastes volumes de façon économique et très appréciable lors d’un repas.

 

Une fois ces éléments de base installé, vous pourrez vous plonger dans la recherche de meubles et surtout à commencer à installer des plantes d’intérieur pour embellir et décorer votre jardin d’hiver.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × cinq =