Réaliser la pose de la fosse toutes eaux

Pour le prétraitement des eaux usées d’une habitation, deux solutions se présentent : la fosse toutes eaux et la fosse septique. La première solution est le dispositif le plus installée et elle est souvent combinée avec un dispositif de traitement. La fosse toutes eaux a quelques particularités et sa mise en place, même aussi similaire à l’installation fosse septique 78, demande quelques exigences.

Les principales fonctions d’une fosse toutes eaux

Rappelons que la fosse septique ne traite que les eaux des toilettes, tandis que la fosse toutes eaux prend en charge le prétraitement des eaux ménagères et des eaux-vannes d’une habitation. C’est ce qui fait la principale différence entre ces deux dispositifs de traitement d’eaux usées. La fosse toutes eaux est aussi celle autorisée par la législation française et vous ne pouvez plus utiliser une simple fosse septique pour le prétraitement de vos eaux usées.

À part la collection et le prétraitement des eaux ménagères domestiques, cette fosse a pour fonction de liquéfier les matières solides pour faciliter le traitement dans un autre dispositif par la suite. Elle retient les matières solides comme les boues de décantation ainsi que les éléments flottants comme la graisse.

La mise en place de la fosse toutes eaux

Si son installation fosse septique 78 ne paraît pas compliquée, il est important de faire appel à des professionnels pour assurer une durée de vie optimale à votre fosse. Pour la pose, il faudra une fouille assez importante pour éviter tout contact de la fosse avec les parois. Il faut laisser près de 20 à 30 cm de chaque côté de la fosse. Le fond de ce trou doit impérativement plat et il ne doit contenir aucun objet pointu comme les cailloux. Pour ceci, il est préférable de remplir le fond de la fouille avec un sable d’une épaisseur de 10 cm. Ce fond doit également être stable et si ce n’est pas le cas, il faut couler du béton. La fosse devrait être ensuite installée au centre et pour cette pose, il faut vérifier qu’elle est à niveau. Assurez-vous également à ce qu’elle soit mise dans le bon sens en raccord avec les entrées et les sorties des canalisations.

Le remblaiement est l’étape suivante et il faudra un matériau sableux. Cette opération doit se faire par couches successives et au fur et à mesure du remblaiement, la fosse doit être remplie d’eaux claires pour un équilibre de la pression. Les canalisations doivent également respecter un certain degré de pente et il faut que les raccords soient bien étanches. Arrêtez le remblaiement au niveau du sol et assurez-vous que le matériau utilisé ne contienne pas de cailloux.

Quelques impératifs pour cette installation

La fosse toutes eaux doit être posée à plus de 35 mètres d’un captage d’eau. Elle ne doit pas se trouver à moins de 5 mètres de la limite de la propriété de votre voisin ou d’un arbre. Il faut aussi garder au moins 3 mètres entre la fosse toutes eaux et votre maison. Toutefois, pour éviter les problèmes d’écoulement, il faudra garder la fosse toutes eaux le plus près de possible de la maison.

Pour trouver le bon emplacement pour cette fosse toutes eaux, il est préférable de faire appel à des professionnels. Vous ne pourrez choisir un emplacement trop près des sources d’eaux et des parkings. Si vous comptez l’installer à plus de 10 mètres, il faudra combiner la fosse toutes eaux avec un bac dégraisseur. Il faudra également pour cette pose relier la fosse à un système de ventilation complet. Ceci vous évitera de sentir les gaz produits à la fermentation.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 11 =