Qu’est-ce qu’une introduction par effraction dans une maison ?

Le plus souvent, bon nombre de personnes pensent qu’une entrée par effraction, c’est rentrer dans un local, une maison ou une entreprise en forçant la serrure ou en brisant les vitres… En réalité, c’est bien plus cela. Une entrée par effraction peut se faire sans forcer les portes ou sans commettre de crime. Alors, qu’est-ce qu’en réalité une entrée par effraction ?

Introduction par effraction c’est quoi ?

D’une manière très simple, l’introduction par effraction est le fait de rentrer dans un endroit sans y être invité afin de commettre un crime : voler, vandaliser, kidnapper… C’est aussi le fait de rentrer dans un endroit avec l’intention d’y commettre un crime. Ce qui veut dire que même si vous n’avez pas commis une infraction criminelle dans le lieu, le simple fait que vous y soyez trouvé sans une invitation ou sans autorisation est une entrée par effraction. Par exemple, si vous voulez visiter un condo neuf Mont-Royal et que vous y rentriez sans aucune autorisation, vous serez arrêté pour avoir commis une introduction par effraction. Le plus souvent, les adolescents ne sont pas traités de la même manière que les adultes, ils jouissent de plus d’indulgence.

Quelques exemples d’entrées par effraction

Par exemple, lorsque vous rentrez dans une maison ou dans un immeuble abandonné pour y faire des graffitis, lorsque la police vous arrête, vous serez inculpé d’entrée par infraction, parce que vous n’étiez pas autorisé à le faire. En outre, la forme classique serait de rentrer dans une entreprise ou dans une maison pour voler des biens en cassant la serrure de la porte ou en brisant les vitres. Même si vous êtes entré dans la maison parce que la porte était entrouverte et que votre intention était d’y commettre un crime, alors vous serez inculpé. Par exemple, le simple fait d’étirer son bras pour prendre quelque chose dans une maison qui n’est pas la sienne peut être considéré comme une entrée par effraction. Selon la loi, une personne qui est entrée ou qui quitte un endroit par effraction est présumée coupable, c’est-à-dire, y être allé avec l’intention d’y commettre un crime. L’avocat en droit criminel se doit de préparer une bonne défense afin de le tirer d’affaire.

Quelles sont les sentences pour une introduction par effraction

Les sentences sont diverses en fonction des paramètres qui sont considérés. Dans le droit canadien, l’introduction par effraction compte parmi les infractions les plus graves qui sont punies par la loi. Une personne condamnée pour introduction  par effraction pourrait écoper d’une peine de prison à perpétuité. Les conséquences des actes sont considérées en fonction d’utilisation d’armes et de violence ou non. Un autre critère pris en compte est si la maison était habitée lors de l’introduction par effraction ou non. Lorsqu’une personne a été arrêtée pour une introduction par effraction, elle est présumée coupable et l’avocat en droit criminel fera tout ce qui est en son pouvoir pour le défendre. Mais si les conditions de l’effraction sont extrêmes, par exemple, l’utilisation d’armes à feu ou de violence, l’accusé risque de ne pas s’en sortir.