Qu’est-ce qu’un isolant végétal ?

L’isolation est très importante pour conserver la chaleur dans votre domicile pendant qu’il fait froid. Une bonne isolation vous permet d’avoir un certain confort thermique, mais elle permet aussi de préserver votre maison contre les fortes températures. L’isolant le plus utilisé sur le territoire français est la laine de verre. Cependant, au fil des années, le secteur a évolué et les isolants biosourcés font progressivement leur apparition sur le marché. Après la filière de la fibre en bois qui est déjà bien structurée en isolation pour l’extérieur, le liège, le chanvre et bien d’autres cherchent à s’implanter sur le marché. Afin d’allier le respect de la nature avec le confort thermique, l’utilisation des isolants végétaux apparaît comme une excellente alternative.

Qu’est un isolant biosourcé ?

À la base, l’expression « isolation végétale » englobe une multitude de notions. Elle fait généralement référence aux méthodes d’isolation qui s’appuient sur des matières d’origine végétale telles que la paille, le bois ou encore le chanvre. Ces matières, appelées isolants végétaux, sont quelques fois associées à du polyester à hauteur de 25 %. Cela permet de lier les fibres végétales entre elles pour élaborer la structure du matériau et pour former un composé laineux.

De plus en plus de particuliers respectueux de l’environnement optent pour l’isolation végétale. Certains professionnels comme BT Concept Eco proposent justement des solutions dans le secteur pour obtenir une bonne isolation et profiter d’un logement confortable, tout en contribuant à protéger l’environnement.

isolation

Quels sont les différents types d’isolants végétaux ?

Il existe plusieurs types de matériaux d’origine végétale que l’on peut utiliser pour réaliser l’isolation dans les domiciles. Les performances d’isolation varient bien sûr selon que l’on utilise un isolant végétal ou un autre.

La laine de bois

Il s’agit de l’un des isolants végétaux les plus connus et les plus utilisés. La laine de bois est d’origine naturelle et peut être recyclée. Ce matériau robuste affiche un bon pouvoir d’isolation thermique et acoustique. Grâce à sa perméabilité élevée, la laine de bois convient parfaitement aux maisons anciennes qui ont des murs épais. En outre, grâce à sa grande densité, elle permet d’avoir un excellent confort thermique pendant la saison estivale en limitant la pénétration de la chaleur. De plus, sa masse volumique aide à limiter l’installation des rongeurs.

La laine de chanvre

C’est également un remarquable isolant thermique et acoustique. Tout comme la laine de bois, elle peut être réutilisée, se présentant aussi donc comme un isolant conseillé à toutes les personnes soucieuses de la protection de l’environnement. La laine de chanvre est dotée d’une excellente perméabilité et représente une solution peu encombrante adaptée à l’isolation des combles. Vous pouvez également opter pour la laine de lin et la laine de coton.

La paille

Cet isolant végétal constitue l’une des solutions les plus exploitées pour les maisons qui sont construites en bois. Également très respectueuse de l’environnement, elle présente une bonne résistance au feu. Elle a la capacité d’absorber l’humidité en hiver et d’effectuer une réémission de la vapeur d’eau pendant l’été.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

4 × 4 =