Mise en place de projets d’envergure dans l’immobilier à Marrakech et au Maroc

Le paysage immobilier Marocain s’enrichit de plus en plus de nombreux projets qui ne cessent de voir le jour exemple sur le web : cotemedina.com La plupart de ces projets sont financés et menés à bien par des promoteurs immobiliers, certains privés, d’autres travaillant en étroite collaboration avec les autorités Marocaines. L’on retrouve ces projets dans le secteur immobilier à Marrakech à Rabat, à Agadir mais aussi à Casablanca et dans les autres villes. Il est important de constater que ces projets essayent tant bien que mal d’atteindre plusieurs objectifs. Le premier de ces objectifs étant de combler le déficit en biens immobiliers auquel le Maroc fait face, surtout en termes de logements. Un autre objectif de ces promoteurs via ces projets est d’apporter de la satisfaction aux acheteurs en fournissant des projets encrés dans le développement et la modernité.

Clos d’Anfa, un projet aux normes BREEAM

Le clos d’Anfa est un projet de grande envergure au cœur de la ville de Casablanca, comme on en trouve aussi dans le secteur immobilier à Marrakech. Le projet se situe dans un cadre idéal, ce que l’on appelle le triangle d’or à Casablanca. En effet, le clos d’Anfa est dans un quartier résidentiel non loin du centre-ville et bénéficie donc d’un environnement calme. L’architecture du projet est à la fois épurée et moderne. L’ensemble a été conçu pour que les habitants jouissent d’un environnement pratique, fonctionnel et en même temps confortable.  Le clos d’Anfa est le symbole de l’innovation en matière d’immobilier au Maroc, dès sa conception, les concepteurs du projet y ont intégré des normes de qualité liées à l’environnement assez strictes. Cela concerne particulièrement l’isolation thermique, le confort, l’isolation acoustique, la qualité et l’accessibilité des équipements et enfin les matériaux.  Clos d’Anfa occupe un terrain d’une superficie totale de 2 850 m².

Le projet englobe un complexe d’une superficie de 19 000 m² répartis en 5 immeubles ayant chacun 5 niveaux, ainsi qu’un parking en sous-sol portant sur deux niveaux. Le complexe va abriter environ 68 appartements mesurant entre 80 et 200 m² chacun. Au rez-de-chaussée l’on retrouvera des locaux commerciaux. Pour éviter la promiscuité et offrir aux habitants un environnement calme, chaque étage comprendra en moyenne deux appartements.

L’architecture du projet est du style moderne et avant-gardiste, les concepteurs ont privilégié les volumes et les perspectives épurées. L’on retrouve cette architecture dans bon nombre de biens immobiliers dans le secteur immobilier à Marrakech. Le projet a été exploré dans les moindres détails afin que les habitants aient le meilleure cadre de vie possible. L’ensemble est doté d’espaces verts, d’un jardin paysager, quant aux parties communes de la résidence, elles sont prévues pour être conviviales et spacieuses. Précisons que le projet Clos d’Anfa est sans aucun doute le premier du genre au Maroc à être certifié BREEAM.