L’essentiel à savoir sur le chauffage au gaz

Etant l’un des systèmes de chauffage les plus prisés par les ménages français, le chauffage au gaz naturel constitue une option de choix. Suivez le guide pour connaître les avantages et les inconvénients de ce mode de chauffage.

Un système de chauffage écologique et performant

Son impact moindre sur l’environnement est un des atouts non négligeables du chauffage au gaz. Sa méthode de combustion est la plus propre de toutes les énergies fossiles puisqu’elle est sans odeur, ni fumée, ni goudron, ni cendre. Ce mode de chauffage est pratique et peu encombrant car il ne nécessite un lieu de stockage des combustibles. Peu volumineuse, la chaudière au gaz naturel est facile d’installation et d’utilisation. Par rapport au chauffage électrique, il est plus performant d’autant plus qu’il offre une température ambiante dans toute la maison et son effet est immédiat.  Il est idéal en tant que chauffage central dans la mesure où il permet à la chaleur de se répartie dans toutes les pièces de façon diffuse et confortable. D’ailleurs, le gaz peut être sollicité pour chauffer les piscines, les foyers et les barbecues. Ce type de chauffage ne requiert généralement que peu d’entretien du circuit et de la chaudière.

Un mode de chauffage économique et fiable

De plus, l’approvisionnement de ce type d’énergie est fiable dans le sens où le gaz est disponible et facilement accessible grâce aux réseaux souterrains (gazoducs), contrairement à l’électricité photovoltaïque ou l’électricité qui peut être perturbée par les aléas climatiques. Le gaz naturel étant moins cher que l’électricité sur le marché de l’énergie, le chauffage au gaz se révèle être économique et rentable. Selon le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, la facture annuelle de chauffage et d’eau chaude pour un logement chauffé au gaz naturel est 20 % de moins que celle d’un logement chauffé à l’électricité, et plus de 25 % de moins que celle d’un foyer chauffé au fioul.

Les inconvénients à prendre en compte

Même si le gaz est l’énergie des énergies fossiles, il peut toutefois être nuisible en cas d’inhalation en grande quantité. Il faut aussi tenir compte du fait que cette énergie est limitée et non renouvelable. Cela va sans dire que le gaz va se raréfier dans les prochaines années et que son s’envolera probablement. C’est également un combustible inflammable qui doit être utilisé avec précaution et rigueur. Pour cela, il est primordial d’assurer l’étanchéité des conduits de gaz qui doivent être contrôlés par un chauffagiste qualifié au moins une fois par an.

D’après Engie, 98 %  des accidents relatifs au gaz sont dus à la vétusté des installations, au manque d’entretien et aux comportements ne respectant pas les règles de sécurité. En outre, il faut aussi prendre en considération le coût élevé de l’installation de ce système de chauffage qui est réparti entre le coût des équipements et celui de la main-d’œuvre. Toutefois, il est important de noter que l’investissement sera sans aucun doute amorti sur le long terme. De même, le prix du gaz est très volatile et varie d’année en année au gré des distributeurs. Par ailleurs, la complexité de l’installation de ce mode de chauffage est aussi à considérer. En effet, il faudra prévoir la pose d’une citerne de stockage dans le jardin ou un raccordement au gaz de ville au cas où vous envisagez de chauffer toute la maison.

En définitive, le chauffage au gaz est une option de choix notamment en étant raccordé au gaz de ville et en optant pour un équipement de production adéquat afin d’optimiser la consommation d’énergie.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 12 =