Pourquoi et comment installer une caméra de recul sur sa voiture ?

Véritable aide au stationnement et outil d’accompagnement de conduite, la caméra de recul a aujourd’hui beaucoup de succès. Elle convint presque tous les propriétaires de véhicules récents.

Les dirigeants des organismes américains en charge de la surveillance de la sécurité routière la recommandent même. Ils ont plusieurs avantages. Et selon les modèles, l’installation de la caméra de recul n’est pas le même.

Néanmoins, la base est le même. Vous êtes désireux d’équiper votre voiture de ce nouveau gadget électronique ?

Voici pour vous les avantages d’une caméra de recul et son installation.

Pourquoi installer une caméra de recul sur sa voiture ?

Pour une raison de sécurité avant tout

L’installation de caméra de recul peut considérablement réduire les accidents.  Nous tenons tous à notre voiture, mais plus que tout, on tient à notre vie et à ceux de nos semblables.

Selon Consumer Reports, en Amérique, 50 enfants accidentés par semaine seraient aujourd’hui victimes de voitures qui reculent (tous les cas dans la presse).

On pourra alors facilement imaginer les dégâts matériels que les voitures sans caméra de recul peuvent causer.

Nombreuses caméras de recul récentes sont aussi dotées de système de détection de trafic transversal. Il avertira le conducteur si un véhicule est sur le point de traverser sa trajectoire.

Même si on reste encore loin d’une voiture 100% autonome, des progrès ont été fait.

Pour stationner plus facilement

La caméra de recul est une paire d’yeux en plus pour un conducteur. Combien de fois même on a sorti l’excuse qu’on n’a pas des yeux dans le dos lorsqu’on trébuche ou lorsqu’on a frôlé l’accident en reculant !

Et bien désormais, cette excuse n’a plus lieu d’être pour les conducteurs de voitures. Ceux qui ont déjà pu profité d’une caméra de recul ne peuvent que vanter la praticité de cet outil.

Elle facilite en effet la vie des conducteurs qui désormais peuvent se faufiler facilement et rapidement dans un espace serré. Il existe même des modèles avec lignes tracées dans l’image. Ces lignes sont là pour vous indiquer l’espace dont votre véhicule a besoin pour se garer.

La trajectoire empruntée par la voiture est aussi visible sur ces certains modèles puisque les lignes se déplacent au fur et à mesure où la voiture recule.

Pour son prix qui devient de plus en plus accessible

Il existe aujourd’hui des modèles très variés de caméras de recul. Ils sont alors de moins en moins couteux.

Pour les voitures qui ne sont pas dotées du système dès leur sortie de l’usine, il est alors possible de leur installer une caméra de recul à partir de 50 euros. Cependant, il faudrait que vous en sachiez un minimum sur leur installation à moins que vous ne souhaitiez le faire faire par un professionnel.

Cliquez ici pour accéder à toutes les gammes de prix de camera de recul

Comment installer la caméra de recul ?

Il existe deux types de caméra de recul : la caméra de recul filaire et la caméra recul sans fil. Leur installation n’est pas le même. Pour une caméra de recul filaire notamment, vous aurez à installer le câble de raccord qui relie le moniteur à la caméra.

Pour une caméra sans fil, il faudra aussi installer l’émetteur et le récepteur.  Que ce soit pour l’un ou pour l’autre, il ne faut pas oublier de débrancher votre batterie avant de commencer votre bricolage. Puis, assurez-vous que tous les équipements électriques de votre voiture fonctionnent à merveille.

Voici comment doit s’installer la caméra de recul en fonction du type que vous avez.

Installer une caméra de recul filaire

  • L’écran

L’installation de l’écran sur le tableau de bord doit se faire en premier. Commencez alors par lui trouver une bonne place. Maintenez-le grâce aux adhésifs sans le serrer. En fonction de l’emplacement du conducteur, il faudra ensuite régler l’angle de vue. Une fois que vous avez trouvé la hauteur idéale, c’est là que vous allez enfin serrer votre écran.

  • La caméra

Il faudra ensuite connecter la caméra au feu de recul. Elle pourra ainsi s’enclencher lorsque vous activez la marche arrière. Un des deux fils sera connecté à la masse tandis que l’autre sera connecté au fil du feu de recul. Sur certaines voitures récentes avec câbles multiplexés, il est recommandé de ne couper aucun câble au risque de dysfonctionnement du câble. Par contre, vous pouvez faire une épissure.

  • Les câbles

Ensuite il faudra faire passer les câbles à l’avant de votre voiture pour les relier à l’écran. Dissimulez les câbles dans les garnitures pour les faire passer l’habitacle. Des rubans adhésifs vous permettront de protéger les fils lorsqu’il faudra les faire passer dans un espace étroit. Vous pouvez vous aider d’un fil de fer pour les guider.

Les câbles doivent être branchés sur la boîte à fusible qui est en général située du côté du conducteur. Pour cela, il faudra que les fils soient branchés sur le feu de recul et sur la masse. Puis, joignez-les à l’écran.

Installer une caméra de recul sans fil

  • L’écran

Tout comme pour l’écran de la caméra de recul filaire, il faudra bien choisir la place où vous allez placer votre écran. L’installation de l’écran peut se faire en premier une fois que vous avez débranché votre batterie. C’est très simple, il faudra tout simplement le brancher l’allume-cigare de votre voiture.

  • La caméra

Il faudra ensuite installer la caméra. Un adaptateur est fourni avec la caméra. Son objectif doit bien évidemment être retourné vers l’extérieur. Puis, faites entrer le câble dans l’ouverture.

  • L’émetteur

Démontez votre phare arrière pour brancher votre émetteur au circuit de l’un des feux arrière de la voiture. Puis, attendez d’avoir vérifié que votre caméra fonctionne.

Voilà que tout est fait, il faut maintenant essayer votre caméra de recul. Mettez alors votre écran en marche et si vous avez directement des images, c’est que vous avez fait du bon boulot et que votre caméra de recul fonctionne. Si vous n’avez pas encore d’image, la première chose à vérifier est l’alimentation de l’émetteur. Voyez avec un testeur si celui-ci est bien alimenté.