Quels sont les entretiens et les réparations qui sont à la charge du locataire ?

Quand on loue un bien immobilier, on n’est jamais à l’abri de quelques désagréments. Qu’il s’agisse d’un robinet qui fuit, d’une pièce du volet qui casse, de l’eau chaude en panne… les réparations et les entretiens à effectuer dans une location peuvent faire mal au portefeuille. D’ailleurs, ce n’est pas toujours au propriétaire de s’occuper des frais d’entretien et de réparation dans la maison louée. Dans cet article, nous allons vous guider concernant les choses de votre logement qui vont être à votre charge en tant que locataire.

Le contrôle des portes et des fenêtres

Dans un logement, il est dans la charge des locataires de s’occuper des menues réparations en cas de détérioration ou de casse. Il faut donc que les locataires contrôlent l’état des portes et des fenêtres du bien régulièrement. Comme une porte est constituée de plusieurs éléments, il est dans la charge du locataire d’effectuer un entretien régulier tel que le graissage ou le remplacement des pièces si nécessaire par un serrurier. Et même pour la partie fermeture comme les boutons et les poignées, le locataire devra s’en occuper également. Idem pour les fenêtres. Tant qu’elles sont logées à la même enseigne, l’entretien de ces derniers est également à la charge du locataire. Mastics, volets, vitres ou stores occultants qui ont été installés ne seront pas exempt de votre responsabilité. En bref, toutes les portes et les fenêtres du logement ainsi que les éléments qui les constituent ne dérogent pas à la règle. Ce sont des réparations minimes auxquelles le propriétaire ne participe pas. Notez toutefois que si un élément du logement a déjà été abimé et a fini par se casser pour à cause de l’ancienneté des lieux, ce sera le propriétaire qui va devoir s’en occuper dans son intégralité.

L’entretien du jardin

Si le domicile loué comporte un jardin, les locataires vont aussi devoir s’en occuper. La tonte, le tallage, l’élagage et l’échenillage, tout cela fait partie des conditions d’entretien du jardin dans le cadre d’une location. De même, pelouse, massif, piscine et bassin font aussi partie de la liste. Et même l’ensemble du matériel d’arrosage et des arbustes abimés seront à la charge du locataire. En outre, il est dans l’obligation des locataires d’enlever les mousses et les moisissures qui s’entassent sur les parties extérieures en dur. De même, les gouttières sont aussi à vérifier. Un entretien régulier de la gouttière permet d’éviter qu’elles s’obstruent. Si d’ailleurs cela arrivait, les frais de réparations resteraient à la charge du locataire. De même pour les systèmes d’évacuation d’eau reliés à votre domicile. Si vous n’êtes pas sûr de l’état de vos conduits d’évacuation, vous pouvez faire appel à un spécialiste de l’assainissement dans le 77 pour leur vérification et obtenir de précieux conseils.

L’état général du logement du sol au plafond

Avec le temps, une maison peut se dégrader plus ou moins rapidement. C’est pourquoi afin d’éviter que les petites détériorations ne deviennent de sérieux problèmes, il est vivement conseillé de vérifier l’état du logement du sol au plafond. Pour les meubles qui laissent des traces ou qui font des trous au mur, il va donc falloir vite les reboucher. De même pour les tableaux et les autres accessoires pouvant abimer le revêtement. D’ailleurs, cela fait l’objet d’une obligation si vous envisagez un déménagement. D’autres détails concernant l’état du logement sont aussi à la charge des locataires. On peut noter par exemple les retouches de peintures, ou encore les raccords de tapisserie, l’installation d’une moquette ainsi que tout autres éléments de la maison qui se sont détériorés tout comme le cirage du parquet et la réparation des lames endommagées. Cependant, pour les dégâts qui sont beaucoup plus importants, le propriétaire est dans la possibilité d’offrir une compensation des dommages d’anciens locataires. C’est une petite subvention laissée par les anciens locataire d’un logement pour les nouveaux.

En bref, tous les éléments qui constituent la pièce à vivre sont assurés par le locataire. Le nettoyage ou le remplacement des grandes vitres qui se trouvent dans le salon ou encore la mise en place du mastic en fait partie. On peut aussi mentionner la préservation de quelques appareils sanitaires tels que le maintien en état des bouches de ventilations. Choses qui restent importantes pour assurer le confort thermique de votre domicile.

La tuyauterie et l’électricité

L’entretien et la réparation de la tuyauterie, du système de chauffage et de l’électricité font souvent l’objet de discorde entre un propriétaire et un locataire. Souvent même, les problèmes concernant la tuyauterie et l’électricité font l’objet de litiges. Mais en général, on pourrait résumer la répartition des charges de cette manière. Les gros œuvres sont à la charge des propriétaires et les petites réparations et entretien sont à la charge du locataire. Le nettoyage, le détartrage et le récurage sont des entretiens quotidiens que les locataires peuvent s’occuper eux-mêmes. Mais les réparations plus techniques comme les parties amovibles des installations d’eaux et de gaz peuvent nécessiter l’intervention d’un professionnel en cas de panne. Et pareil pour les éléments du système de chauffage et la chasse d’eau. Il se peut aussi que la fosse septique doit être vidangée. Il vous est possible d’effectuer un devis chez un professionnel de l’assainissement dans le 77 pour une intervention. Mais dans le cas d’un système d’assainissement collectif, ce sera le syndicat de la copropriété qui s’occupera de la répartition des charges. Pour la salle de bain, les petites et moyennes réparations seront à la charge des locataires. Le remplacement des mastics de joint d’étanchéité, le remplacement des joints de robinet, le débouchage des évacuations comme nous venons de mentionner… Tout cela doit être assuré par le locataire. Les petites réparations sur les carrelages ne sont pas en reste. Pour ce qui est des équipements électriques, les petites réparations sont également concernées. De même pour le remplacement des fusibles, l’entretien du groupe de sécurité du ballon d’eau chaude ou encore l’entretien de la chaudière à gaz.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − quatre =