Comment entretenir un volet roulant ?

Outre son caractère sécurisant, le volant roulant contribue également à l’esthétique et à l’isolation thermique de la maison. Efficace et pratique, cette installation est prisée aussi bien dans les maisons particulières que dans les locaux commerciaux et bâtiments professionnels. Comme les autres menuiseries externes, les volets sont attaqués et exposés aux agressions climatiques. Voilà pourquoi ils doivent être entretenus de manière régulière afin de garantir performance et efficacité. Les gestes d’entretien augmentent également leur durée de vie et garantissent leur esthétisme au fil des saisons. Découvrez dans ce billet nos conseils d’entretien adaptés à chaque type de volet roulant.

Entretien d’un volet roulant électrique

Pour une grande facilité d’utilisation et plus de praticité, le volet roulant électrique est très prisé des propriétaires. Toutefois, même avec ce type d’ouvrage, il arrive parfois que l’installation se bloque, grince ou ne fonctionne plus. Pour prévenir et éviter tout incident, il convient également d’entretenir votre volet motorisé.

Avec quelques gestes simples, vous allez augmenter la durée de vie de votre équipement et éviter les pannes liées aux poussières et aux intempéries. Son entretien passe avant tout par la vérification de chaque élément en veillant à ce que rien ne gêne son fonctionnement.

Outre l’utilisation d’un lubrifiant spray pour une plus grande fluidité du passage des lames dans les coulisses, vous devez également prendre soin des différents composants, dont le tablier, le coffre d’enroulement et le moteur. En cas de panne de ce dernier, que cela soit lié à la rouille ou à un problème électrique, il est préférable de confier la réparation à un professionnel sauf si votre volet est encore sous garantie. Pour un dépannage d’urgence, il est possible d’établir un devis immédiat sur des sites spécialisés tels que https://www.artisanstores.fr/ afin de bénéficier d’une intervention dans les meilleurs délais.

volet roulant entretien

Entretien d’un volet roulant, quelle fréquence ?

Dans le cadre de l’entretien d’un volet roulant, chaque action est essentielle pour la pérennité de votre ouvrage et la protection de votre maison. Cela ne se résume donc pas seulement au nettoyage de l’appareil, mais aussi à la vérification et l’entretien du mécanisme afin d’éviter tout dysfonctionnement.

L’humidité et les poussières sont des ennemis majeurs des volets, il est donc essentiel de nettoyer régulièrement le tablier, le coffre et les lames environ 2 à 3 fois par an. Le nettoyage doit être réalisé sur les faces intérieures et extérieures.

Pour faire simple, vous pouvez utiliser tout simplement un tuyau d’arrosage et un balai souple pour humidifier et brosser l’ouvrage. Face à des saletés incrustées, le savon noir fera bien l’affaire. Toutefois, l’utilisation d’un produit nettoyant peut aussi être envisagée. L’entretien d’un volet roulant vise en outre à lubrifier les glissières et la lame finale afin de faciliter la montée et la descente, soit l’ouverture et la fermeture de votre volet.

Conseils d’entretien d’un volet roulant en PVC

Les volets roulants en PVC sont fiables, performants et solides. Toutefois, ces éléments ne sont pas à l’abri de l’usure, des intempéries et de la poussière qui peuvent ainsi affecter leur structure et leurs pièces détachées au point de les endommager.

Pour un modèle en PVC, il est recommandé d’entretenir l’ouvrage au moins trois fois par an. Pour le nettoyage, munissez-vous d’une éponge imbibée d’eau savonneuse et de quelques gouttes de vinaigre blanc. Il suffit de la passer énergiquement sur le tablier, puis le rincer au jet d’eau. Utilisez un chiffon pour sécher la structure. Pendant l’entretien, il est primordial de vérifier qu’aucun corps étranger ne bloque les coulisses. Profitez-en également pour retirer la poussière à l’aide d’un chiffon. Pour ce type de volet, évitez le nettoyeur haute pression.

Entretien d’un volet roulant en aluminium

Tout comme le PVC, l’aluminium est aussi un matériau résistant et très esthétique. Si vous habitez dans les régions subissant de fortes intempéries, nous vous conseillons de l’entretenir 2 à 3 fois par an. En revanche pour ceux qui résident dans les régions ensoleillées, un nettoyage une fois par an est suffisant. Pour le nettoyage des lames, utilisez une éponge imbibée d’eau et de liquide vaisselle. Rincez à l’eau claire, puis essuyer ensuite avec un chiffon doux pour ne pas abîmer les lames. Pour ce type de volet roulant, évitez les produits agressifs et corrosifs. Il faut également prêter une attention particulière aux glissières et coulisses.

Entretien d’un volet roulant en bois

Les volets roulants en bois sont le choix le moins courant. Pourtant, ce matériau apporte une touche de noblesse à vos ouvrages et crée une ambiance chaleureuse à votre habitat. Si un volet en bois fait de plus en plus d’adeptes ces dernières années, c’est parce qu’il est solide, écologique, isolant et chaleureux. Côté entretien, le volet en bois ne nécessite pas un entretien régulier comme les autres modèles, mais tous les 5 ans sauf dans le cas d’une exposition du côté sud du logement.

Pour le nettoyer, vous devez en premier lieu décaper la couche de vernis à l’aide d’une ponceuse. Une couche de traitement multi-usages est recommandée avant l’application de 2 à 3 couches de lasure. Cela protège le bois contre les champignons.

Que faire en cas de grincements des volets roulants ?

Malgré l’attention que vous portez à votre volet roulant, il arrive parfois que celui-ci rencontre un problème. Il s’agit le plus souvent de grincements, dont l’origine peut provenir du mécanisme, des lames de volets sales ou mal positionnées, de glissières ou bien du coffre.

Pour cela, il est important de détecter la source du problème, car les solutions varient en fonction de cela. Pour le grincement des lames, il sera nécessaire de fermer complètement l’ouvrage afin de nettoyer chaque lame avec une éponge humide et un savon.

S’il s’agit d’un grincement du coffre, vous devez agir à l’inverse. Au lieu de fermer le volet, vous allez l’ouvrir afin de repousser une à une les lames déplacées et les aligner les unes par rapport aux autres. Pour résoudre un grincement des glissières, il vous faut du suif ou de la graisse animale.

Avant de manipuler votre volet en le remontant et le descendant, avec des systèmes d’automatisation tels que ceux que propose le site https://www.somfy.fr/, remontez entièrement votre équipement afin de frotter le morceau de suif sur les glissières. Si vous obtenez un résultat satisfaisant, il ne vous reste plus qu’à essuyer l’excédent de graisse à l’aide de papier absorbant.