Comment bien choisir son disjoncteur ?

Le disjoncteur occupe un rôle très important au sein d’une habitation, car c’est lui qui est le cœur de toutes les installations. De ce fait, c’est lui qui garantit la sécurité entière de la maison au niveau de ces installations. C’est pour cette raison qu’il est impératif de choisir le disjoncteur adapté aux besoins de votre ménage. Par ailleurs, il faut qu’il soit performant et de qualité. Pas facile de suivre ces critères quand on n’est pas un connaisseur, mais aussi face aux différents modèles qu’on trouve sur le marché. Voici donc des conseils pour réussir votre sélection.

Les essentiels à savoir avant de choisir un disjoncteur

Le disjoncteur possède deux rôles principaux. D’abord, il sert à protéger les appareils électriques contre une intensité de courant excessivement forte. Ce qui permet d’éviter la surchauffe, l’explosion, la détérioration des machines ou l’incendie. Ensuite, il assure la sécurité des résidants contre une électrocution. Ainsi, au moment de choisir ce genre d’appareil, il est impératif d’assurer d’avoir le meilleur modèle. Pour ce faire, il existe des critères à considérer. En premier, il faut considérer l’intensité qui a un rapport avec la puissance de votre courant électrique. Vous devez choisir une intensité correspondant aux appareils que vous utilisez. Il faut savoir qu’il existe en modèle de 2 A à 32 A. Il y a aussi les normes de sécurités qui sont vraiment importantes au moment de votre choix. En effet, c’est eux qui assurent la fiabilité de ce produit. Par la suite, vous devez considérer la courbe de déclenchement, qui est l’outil qui permet d’engager ce genre d’appareil. Selon les normes, vous devez au moins avoir une courbe B, C, et D. Mais en tout, il existe cinq courbes, dont les deux sont bien sûr complémentaires. Néanmoins, pour faire le bon choix e courbe, vous devez tenir compte de votre installation et votre récepteur. Ensuite, il y a la connexion qui assure la fixation du disjoncteur. Vous avez le choix entre une connexion à vis et automatique actuellement. Le dernier modèle est pratique, car il se révèle être très rapide. Enfin, il faut bien choisir l’environnement ou l’espace où vous allez installer votre disjoncteur.  

Quel genre de disjoncteur choisir ?

Sur le marché, on peut trouver trois types de disjoncteurs. En premier, il y a le disjoncteur général ou de branchement qui est le modèle classique. C’est pour cette raison qu’on le trouve dans presque toutes les maisons. C’est un modèle qui permet de protéger à la fois l’installation et les habitants dans un logement. Les disjoncteurs divisionnaires quant à eux permettent d’assurer le maintien des divers circuits électriques dans une maison. Afin de déterminer le circuit anormal avec cet appareil, il suffit de regarder la manette abaissée. Enfin, on distingue le disjoncteur différentiel qui est le modèle avec une intensité élevée.  En fait, la plupart du temps, il est indiqué à 30 mA.  C’est le modèle qui convient pour assurer les risques contre l’électrisation, la surcharge, et le shunts. Son usage est surtout recommandé pour l’installation d’un dispositif électrique domestique. Outre ses déclinaisons, sachez qu’on peut trouver également des disjoncteurs de différentes sortes. On distingue le disjoncteur magnétique, thermique, magnétothermique, électronique ou magnétothermique différentiel. Ces déclinaisons vous permettront donc de choisir le modèle qui vous convient le plus.