Anatomie d’un simulateur d’aube

Le simulateur d’aube est le nouvel allié des personnes souffrant de réveil difficile et de fatigue chronique. 8 à 10 % des Européens souffrent de nos jours du trouble de l’humeur.

C’est parce qu’ils manquent de sommeil ou parce que leur sommeil n’est pas assez réparateur. Avoir de bons équipements de literie pourra, certes, vous aider, mais il vous faut aussi bien vous réveiller.

Selon les études effectuées par les inventeurs de ce réveil matin intelligent, un réveil de qualité nous permet de rétablir l’horloge biologique interne… mais comment ?

Comment fonctionne un simulateur d’aube ?

Si vous manquez de sommeil ou que vous vous levez du pied gauche, vous n’aurez pas assez d’énergie et vous manquerez alors de productivité. Le stress de ne pas avoir pu atteindre votre objectif et de devoir faire plus de travail demain va alors empêcher de bien dormir.

Un simulateur d’aube reproduit l’aube et le crépuscule dans la pièce où il se trouve. Grâce au simulateur d’aube, le sommeil arrive plus facilement et le corps peut refaire le plein d’énergie afin de bien se réveiller.

En profitant d’une qualité de réveil optimal, vous pourrez profiter de la journée avec bonne humeur. Un sommeil réparateur est aussi garant de votre efficacité dans la journée.

C’est ce cercle vicieux que le réparateur d’aube va remettre en ordre, de manière douce, mais très efficace.

Cliquez ici pour découvrir une sélection de simulateurs d’aube

Cet outil qui réveille le corps de manière naturel peut ainsi faire son effet chez toutes les personnes au changement de la saison.

Il en est de même pour les personnes dans le domaine de la médecine ou les personnels naviguant qui ne dorment pas suffisamment. Néanmoins, il n’y a pas qu’eux, les personnes stressées au quotidien ou souffrant de fatigue chronique peuvent aussi rétablir leur cycle circadien grâce à un simulateur d’aube.

Les effets de la lumière d’un simulateur d’aube sur l’organisme

Nous nous réveillons le matin quand le soleil se lève et que ses rayons franchissent nos fenêtres pour atteindre la chambre à coucher.

Le soir, nous allons nous coucher en éteignant tout ce qui peut donner de la lumière. Se lever quand il fait clair et s’endormir quand il fait sombre, c’est donc devenu un réflexe chez l’humain.

Les chercheurs ne s’en sont pas contentés, ils ont poussé leur recherche pour prouver que le rai de la lumière a un effet non négligeable sur notre préparation à l’éveil.

En 1988 notamment, une expérimentation a été réalisée sur des patients atteints de dépression saisonnière (source) pour comprendre les effets de la lumière sur le réveil.

Pour ce faire, ces patients ont été soumis au simulateur d’aube. Les chercheurs prouvent alors que l’hormone qui favorise le sommeil augmente quand la lumière du simulateur d’aube est allumée. Et, en s’éteignant doucement, le simulateur d’aube repousse le patient à s’endormir. Plus, il s’assombrit et plus le taux de mélatonine du patient augmente.

Le simulateur d’aube aide les personnes souffrant d’insomnie à s’endormir de manière naturelle. Il recale la production de mélatonine plus en avance que lorsque vous n’utilisez pas de simulateur d’aube.

Que ce soit en été ou en hiver, votre sommeil sera le même ainsi que son degré de réparation.

Sans, un simulateur d’aube, votre corps demandera plus de temps de sommeil en hiver qu’en été. Il rétablit en même temps leur rythme biologique pour que le réflexe revienne et que le réveil se fasse dans la bonne humeur puisque le corps est déjà bien préparé. Ils évitent ainsi tous les médicaments qui peuvent souvent provoquer de la dépendance.

Cet outil permet aussi de réduire considérablement le stress grâce à sa lumière préparant doucement une personne à se réveiller. Les chercheurs ont aussi prouvé les effets de la lumière du simulateur d’aube à l’augmentation de production du cortisol.

Pour ce faire, ils ont soumis un test à deux patients pendant 4 jours. Les patients se sont endormis et se sont réveillés avec un simulateur d’aube deux jours et sans simulateur d’aube deux jours. Leurs salives ont été prélevées plusieurs fois après le réveil pour voir le taux de cortisol pendant les 4 jours. Le constat a démontré que les deux premiers jours où les patients se sont réveillés avec le simulateur d’aube, ils avaient un taux de cortisol plus important que pendant les deux jours sans le réveil matin intelligent.

Pourquoi choisir un simulateur d’aube pour un réveil en pleine forme ?

Il nous est tous déjà arrivé d’ignorer notre réveil programmé sur notre smartphone et de replonger dans notre sommeil juste après.

Et même si l’on se lève, soit on a mal à la tête parce que la sonnerie a été trop forte et qu’on s’est réveillé en plein rêve, soit il nous faut encore compter 30 minutes pour être bien réveillé.

Un simulateur d’aube prépare déjà doucement notre cerveau quinze minutes à l’avance. La première lumière offerte par la lampe du simulateur est très douce, égale à la lueur d’une bougie.

Elle a été étudiée pour pouvoir traverser doucement les paupières pour atteindre le nerf optique. Ce dernier va alors apporter l’information à la glande pinéale pour que la production de mélatonine cesse. Votre rêve paradoxal commence à prendre fin.

Conscient que le jour se lève, les fonctions neurovégétatives du corps se réveillent. Vous êtes alors au courant qu’il fait jour et qu’il est temps de se réveiller et vos paupières s’ouvrent.

Un sommeil réparateur est assuré lorsque vous vous endormez accompagné de votre simulateur d’aube. Il agit sur le corps et le cerveau de la manière la plus naturelle possible sans aucun risque d’addiction. Une fois que le corps a retrouvé son harmonie et que votre rythme biologique a retrouvé son cours, le simulateur d’aube a alors fini son travail. Il n’y a aucun risque d’addiction.

Le simulateur ne vous force pas à vous endormir et il n’a aucun effet secondaire. Et, contrairement aux somnifères, un simulateur d’aube ne vous aide pas seulement à vous endormir, mais aussi à bien vous réveiller.