Comment améliorer son confort thermique ?

L’amélioration du confort thermique s’adresse plus particulièrement aux particuliers qui désirent réduire leurs factures d’énergie ou encore aux propriétaires qui veulent valoriser leur bien immobilier.

Pour y parvenir, il faut mettre en œuvre quelques travaux de rénovation énergétique.

Confort thermique : Qu’est-ce que c’est ?

Le confort thermique au sein d’une habitation se définit comme l’impression de bien-être ressentie dans l’ambiance intérieure. Il n’y a pas de confort thermique universel, deux personnes peuvent parfaitement se sentir différemment dans une même pièce. Toutefois, il est possible de se rapprocher d’une ambiance qui convienne de manière globale à tous les occupants d’un logement. Le confort thermique dépend de trois facteurs différents :

  • La température : celle de l’air, des parois de la pièce.
  • L’humidité de l’air : l’air humide contient de la vapeur d’eau, et l’eau transmet mieux le froid ou le chaud que l’air.
  • La vitesse de l’air : les courants d’air sont très gênants et n’apportent que de l’air frais.

Les travaux d’isolation thermique

Entreprendre des travaux d’isolation permet efficacement d’optimiser la performance énergétique de votre habitation. En effet, cela favorise la réduction de votre consommation énergétique tout en réduisant les échanges thermiques entre le milieu extérieur et l’intérieur de votre maison. Dans ce cadre-là, vous avez le choix entre deux solutions différentes : l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) et par l’extérieur (ITE). L’ITE est sans doute la meilleure option, puisqu’elle permet d’éliminer au maximum les ponts thermiques. Elle permet également de faire à la fois l’isolation et le ravalement de votre habitation pour la protéger contre toute agression climatique.

Pour optimiser votre confort thermique, il est également indispensable de maintenir un taux d’humidité entre 40 et 60 %. Pour cela, vous devez mettre en place un système de ventilation efficace qui permet de chasser l’air malsain.

L’isolation des combles

Les combles sont les surfaces où il y a potentiellement plus de déperditions thermiques au sein d’un logement, avec 30 %. Leur isolation thermique représente donc un investissement exceptionnel pour votre confort tout au long de l’année. En période hivernale, cela permet de réduire considérablement les fuites de chaleur par le toit. En été, l’isolation permet de laisser entrer l’air frais et réduire l’échauffement des pièces intérieures. En plus de gagner très rapidement en confort thermique, vous pouvez aussi bénéficier d’une importante économie d’énergie et une réduction de vos factures. En effet, vous avez l’opportunité de réduire jusqu’à 20 % l’utilisation de votre système de chauffage.

Pour donner vie à votre projet, vous pouvez faire appel à un professionnel qui saura vous accompagner personnellement tout au long des démarches. Cela vous permet également de jouir de différentes aides financières et subventions.

Pour bien isoler vos combles, optez pour des isolants performants et entièrement certifiés. Ainsi, vous aurez un retour sur investissement rapide, rentabilisé par des économies énergétiques.

Le système de chauffage

Après l’isolation, le système de chauffage est aussi un élément clé à étudier de très près. Même si cela optimise le DPE de votre maison, vous devez le concevoir de façon globale. Pensez enlever vos installations défectueuses, anciennes et énergivores et optez pour un système performant, économique, mais également écologique.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 4 =