3 conseils pour installer correctement un velux

Un installateur de velux demeure la solution idéale lorsque vous souhaitez poser une fenêtre de toit. Cette opération peut vous permettre d’aménager vos combles pour obtenir une pièce supplémentaire. Elle vise également à canaliser plus de lumière dans une habitation. Que vous choisissiez d’appeler un spécialiste de la pose de velux ou de bricoler, voici 3 conseils pour réussir votre projet.

Savoir choisir l’endroit où poser votre velux

Afin d’optimiser le puits de lumière et de bénéficier d’un éclairage qui convient à vos besoins, il vous faut repérer l’endroit adéquat. Or, ce choix revient à l’installateur de velux, car il pourra déterminer la partie la mieux appropriée. Par ailleurs, sachez qu’une pose réussie dépend d’un certain nombre de facteurs tels que :

  • la taille de la surface au sol ;
  • la taille de l’espace vitré ;
  • la pente de la toiture, etc.

Ainsi, pour une bonne fonctionnalité, votre fenêtre de toit devra être installée à la hauteur idéale. De façon pratique, à moins qu’il ne s’agisse d’un velux motorisé, il est recommandé de placer la partie supérieure de la fenêtre à un niveau compris entre 1,85 et 2,20 m du sol. Quant au plan inférieur, l’installateur de velux peut la poser à environ 1,10 m du sol pour plus de sécurité.

Installateur de velux 2

L’installateur de velux doit identifier le modèle de fenêtre convenable

La variété de modèles existants demeure la raison pour laquelle il vaut mieux faire une sélection qui répond à ses attentes. Sinon, il faut, pour une meilleure pose de velux, prendre en compte le type d’ouverture, la taille, motorisée ou non, le matériau utilisé, etc. En effet, en termes d’ouverture par exemple, trois types s’offrent à vous.

Le premier présente un système à rotation lui permettant de tourner sur un axe central. Lorsque l’installateur de velux l’ouvre, le bas s’oriente vers l’extérieur tandis que le haut penche vers l’intérieur. Mais sachez que pour les combles non aménagés, ce modèle ne convient pas. En revanche, il reste le choix approprié pour les toits à pente entre 15 et 95 degrés. Afin de profiter de conseils d’expert pour bien exécuter l’ouvrage, consultez le blog 123Immo.

La seconde ouverture est celle à projection, recommandée pour les toitures à faible pente. Ce modèle s’ouvre aisément dès lors que la poignée se trouvant sur le bas-côté de la baie reçoit une poussette. Avec ce velux d’usage courant, pas besoin d’espace libre dans la pièce. Ensuite, l’installateur de velux dispose du modèle à ouverture latérale qui donne uniquement sur l’extérieur.

Il s’agit d’une fenêtre de toit qui s’adapte à tout type de toiture et qui reste également abordable en termes de prix.

Un choix adéquat de la taille et du matériau reste déterminant

Pour la plupart du temps, il existe une correspondance, s’agissant de la pose de velux, entre la taille de la fenêtre et l’espace dont dispose la pièce. En effet, pour une superficie de 2 à 3 m² par exemple, l’idéal demeure une fenêtre de 55 x 78 cm. Entre 6 et 7 m², un velux de 78 x 118 cm conviendrait le mieux. Lorsque la pièce occupe une étendue de 9 à 11 m², l’installateur de velux fera une coupe entre 114 x 118.

Côté matériau, préférez le PVC. En plus d’être économique, cette option permet d’avoir une bonne isolation phonique et thermique. Mieux, il présente une solidité et une résistance impressionnantes. Outre ce dernier, vous pouvez vous servir du bois qui offre également une bonne isolation et autant de résistance. Seulement, son entretien reste plus exigeant. Pour en savoir plus, visitez cette page.

Autre alternative possible : opter pour le zinc. Sachez qu’il garantit une bonne étanchéité et n’est pas moins résistant que les deux premiers. L’aluminium quant à lui présente presque les mêmes caractéristiques, mais il demeure moins isolant au niveau de l’armature.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 12 =